Améliorer la qualité dans les maisons de repos et de soins : sept recommandations clés

Titre original : The National Imperative to Improve Nursing Home Quality: Honoring Our Commitment to Residents, Families, and Staff
Journal : The National Academies Press
Auteurs : National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine
Date de publication : avril 2022

Les maisons de repos et de soins jouent un double rôle unique dans le continuum de soins d'une personne au cours de sa vie, servant à la fois d’endroit où les gens reçoivent les soins de santé nécessaires et d’endroit où ils se sentent chez eux. Bien que les soins de longue durée soient de plus en plus fournis dans les milieux à domicile et communautaires, les maisons de repos et de soins (MR.S) seront probablement toujours nécessaires pour les personnes qui ne peuvent pas obtenir le niveau de soins dont elles ont besoin dans ces milieux. Le rapport de 1986 de l’Institute of Medicine Improving the Quality of Care in Nursing Homes décrivait de nombreuses préoccupations, notamment la négligence et la maltraitance des résidents, la mauvaise qualité de vie, les coûts excessifs, l’incohérence (ou l’absence) de surveillance et la nécessité de disposer de données de santé de haute qualité. Bien que de nombreuses améliorations aient été apportées depuis, l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur les résidents en MR.S, leurs familles et le personnel a attiré une nouvelle attention sur les lacunes de longue date qui continuent de frapper ces institutions. Ce rapport américain identifie les opportunités critiques pour améliorer la qualité des soins dans les MR.S grâce à des actions à court et long terme dans une grande variété de domaines. De nombreuses recommandations nécessiteront une coordination étroite entre les gouvernements, les institutions, les professionnels de soins de santé et de services sociaux, les organismes de réglementation, les chercheurs et autres, ainsi que l’engagement actif des résidents et de leurs familles.

Le secteur des aînés doit être renforcé afin qu’il puisse répondre efficacement à la prochaine urgence de santé publique et conduire des innovations d’une importance cruciale pour améliorer la qualité des soins en MR.S. La mise en œuvre de l’ensemble intégré de recommandations permettra de faire des soins de haute qualité - centrés sur la personne et équitables - une réalité pour tous les résidents, leurs familles et le personnel qui leur fournit des soins et les aide à atteindre leurs objectifs.

Les MR.S ont été à l’épicentre de la pandémie. En conséquence, les escarres, la perte de poids sévère, la dépression et le déclin mental et fonctionnel ont augmenté chez les résidents. Les infirmiers, les aides-soignantes et d’autres personnes qui travaillent dans ces établissements, mettant leur propre vie en danger, ont travaillé dans les conditions les plus difficiles et parfois sans soutien adéquat.

Malheureusement, les soins aux résidents et le soutien à ceux qui fournissent ces soins sont des problèmes de longue date. Les réformes rigoureuses envisagées comprennent toujours des normes minimales de dotation en personnel, une surveillance accrue et une meilleure transparence financière. Bien que ceux-ci constituent un point de départ, une action beaucoup plus complète et à l’échelle du système est nécessaire pour transformer ces soins.

Au cours des 18 derniers mois, aux États-Unis, un comité de 17 membres réunis par le National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine était chargé de faire des recommandations audacieuses et concrètes pour améliorer les soins en MR.S. Le rapport de ce comité a conclu avec des recommandations sur sept thèmes clés pour créer une approche plus rationnelle des soins.

Premièrement, pour s’assurer que les MR.S offrent des soins de qualité, centrés sur la personne et équitables ; les préférences, les objectifs et les valeurs des résidents et de leur famille en matière de planification des soins doivent être priorisés afin d'assurer la santé, la qualité de vie et la sécurité des résidents, de favoriser l’autonomie et de gérer les risques. Ce faisant, des approches novatrices telles que les modèles de petites maisons qui améliorent la qualité de vie des résidents peuvent être développées. Par ailleurs, il est proposé de renforcer la préparation aux situations d’urgence afin que les MR.S n’aient jamais une répétition des deux dernières années.

Deuxièmement, pour assurer une main-d’œuvre bien préparée, habilitée et rémunérée de façon appropriée, il est essentiel de mettre en place des salaires et des avantages sociaux concurrentiels, des normes de dotation minimales améliorées et des exigences accrues en matière de formation qui comprennent la diversité, l’équité et l’inclusion. 

Troisièmement, aux États-Unis, des groupes de MR.S privés utilisent des structures de gestion complexes pour détourner des fonds des soins aux résidents. Pour accroître la transparence financière et la responsabilisation des MR.S, les décideurs doivent recueillir, auditer et mettre à disposition des données détaillées au niveau des établissements sur leurs finances, opérations et la propriété de toutes les MR.S en temps réel dans une base de données facilement utilisable.

Quatrièmement, le rapport fournit une stratégie pour aller vers une gestion fédérale du secteur des aînés qui offrirait une couverture financière adéquate des soins en MR.S. Aux États-Unis, Medicaid joue actuellement un rôle dominant en tant que payeur par défaut des soins en MR.S, mais l’éligibilité est limitée par les tests de revenus et d’actifs, et elle est constamment soumise aux contraintes budgétaires de l’état.

Cinquièmement, un système d’assurance de la qualité plus efficace et plus réactif est nécessaire pour les MR.S. Il existe actuellement un système d'inspection qui permet de s’assurer que les MR.S se conforment aux exigences et aux normes. Souvent, le processus d'inspection ne permet pas d’identifier les problèmes de soins graves, de corriger et de prévenir complètement les problèmes récurrents et d’enquêter sur les plaintes en temps opportun. De plus, l'inspection n’assure pas une surveillance ou une transparence suffisante du processus. En tant que tels, les organismes d'inspection doivent disposer de ressources suffisantes pour accroître la surveillance de la performance des inspections et évaluer les stratégies visant à améliorer la qualité mises en place ou manquantes en MR.S.

Sixièmement, il est essentiel d'augmenter et d’améliorer la mesure de la qualité des MR.S et des programmes d’amélioration continue de la qualité. Des indicateurs de qualité qui reflètent ce que les résidents et les familles vivent et attendent des MR.S doivent être élaborés et déclarés. La qualité des soins est particulièrement préoccupante pour plusieurs populations à risque élevé, comme les personnes de groupes minoritaires et les personnes LGBTQ+, qui connaissent d’importantes disparités dans les soins.

Septièmement, des incitatifs financiers doivent être utilisés pour appuyer l'informatisation de toutes les MR.S, ce qui peut contribuer à accroître l’efficacité de la prestation des soins, à améliorer la coordination des soins, à améliorer la productivité du personnel, à promouvoir la sécurité des patients et à réduire les disparités en matière de santé.

La pandémie a, en effet, levé le voile sur la situation dans les MR.S dans le monde entier. La grande question est de savoir si les pays auront la volonté de faire quelque chose à ce sujet. Le cas échéant, la mise en œuvre de l’ensemble intégré des recommandations formulées par le Comité permettra d'assurer des soins de haute qualité, centrés sur la personne et équitables pour les résidents des MR.S.

Thématique 1 : Maison de repos

Thématique 2 : Maison de repos

Catégorie : Rapport

Période : mai 2022

Langue : Anglais


Le lien vers l'article ne fonctionne pas ? Signalez-le-nous à l'adresse contact@paqs.be

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.