Une erreur de côté au bloc opératoire

Antoine, âgé de 38 ans, se rend aux urgences car celui-ci ressent une forte douleur au genou droit. Les examens révèlent une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit. Une intervention chirurgicale est programmée un mois après. Le 12 octobre, Antoine est admis en début de matinée dans le service de soins continus, dû l’absence de lits disponibles en secteur d’hospitalisation chirurgicale. Il sera préparé et transféré au bloc opératoire par l’équipe soignante du service de soins continus. Au bloc opératoire, l’intervention se déroule sans incident particulier. Cependant, en fin d’intervention, le chirurgien constate qu’il a opéré le patient du mauvais côté, à savoir le genou gauche au lieu du droit. À travers une analyse ALARM, il est possible de constater plusieurs problèmes au niveau de l’ensemble de l’organisation (tâches à accomplir, travail en équipe, organisation du dossier patient, défaut/absence de protocoles et procédures).

Date de parution : 03/2019

Thème : Erreur de côté

Mots clés : Safe Surgery, Erreur de côté, Travail en équipe

Cette histoire vous interpelle ? Alors partagez avec nous vos expériences ! Envoyez un email à Ana van Innis, Quality & Safety Officer, analuisa.vaninnis@paqs.be.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.