Priorité à l’interdisciplinarité des soins

Le 3 juin 2019, Joëlle, une femme âgée de 80 ans, est accueillie aux urgences, suite à une chute à son domicile. Aux urgences, un scanner au niveau du bassin a mis en évidence une fracture de la hanche gauche. Joëlle sera transférée en orthopédie, où une intervention chirurgicale est programmée. L'opération est retardée de trois jours en raison de plusieurs cas d’urgence et de l’indisponibilité du chirurgien. Aucune prophylaxie veineuse n’est prescrite à la patiente. Plusieurs semaines après sa sortie Joëlle se représente aux urgences pour une embolie pulmonaire. Malheureusement, suite aux complications liées à l’embolie pulmonaire, Joëlle ne récupéra pas ses capacités fonctionnelles antérieures. Suite à l’analyse de cet évènement indésirable, trois interventions d’amélioration sont proposées : l’amélioration du délai de la procédure chirurgicale, la mise en œuvre d’un protocole standardisé et la mise en place d’une approche interdisciplinaire des soins. 

Date de parution : 12/2019

Thème : Fracture de la hanche

Mots clés : Interdisciplinarité, Fracture de la hanche, Protocoles

Cette histoire vous interpelle ? Alors partagez avec nous vos expériences ! Envoyez un email à Ana van Innis, Quality & Safety Officer, analuisa.vaninnis@paqs.be.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.