Pourquoi Catherine a-t-elle reçu cinq fois la dose prescrite d’anticoagulant ?

Le 15 avril, Catherine, une femme âgée de 85 ans, a été envoyée à l’hôpital par son médecin généraliste à cause d’une valeur anormalement élevée de son INR (International Normalized Ratio). Lorsque l’équipe clinique décide de revoir la liste des médicaments pris par Catherine, celle-ci remarque que le fils de Catherine lui a administré cinq fois la dose prescrite de warfarine. À la suite d’une discussion avec le fils, l’équipe médicale a constaté qu’il avait avec lui plusieurs prescriptions (récentes et anciennes), ce qui portât à confusion au niveau de la dose. Dans ce récit, nous pouvons mettre en avant trois points d’amélioration : la transition des soins, la conciliation médicamenteuse et la communication, éducation et engagement des patients et des aidants proches.

Date de parution : 10/2021

Thème : Conciliation médicamenteuse

Mots clés : Transition de soins, Engagement des patients

Cette histoire vous interpelle ? Alors partagez avec nous vos expériences ! Envoyez un email à Ana van Innis, Quality & Safety Officer, analuisa.vaninnis@paqs.be.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.