Les risques liés aux ordres oraux

Marc, un homme de 55 ans atteint d’un emphysème pulmonaire, est admis à l’hôpital pour une pneumonie. Étant donné la longue durée du traitement, le médecin en charge du patient, ordonne, via le téléphone, la pose d’un PICC line (cathéter veineux central inséré par voie périphérique). Cependant, à la place d’un PICC line, un cathéter tunnellisé a été posé chez le patient. A la Suite de cet évènement indésirable deux points sont analysés, l’utilisation et les risques associés aux ordres oraux et la mise en place de protocoles pour les procédures invasives.

Date de parution : 06/2021

Thème : Ordres oraux

Mots clés : Check-back, Communication

Cette histoire vous interpelle ? Alors partagez avec nous vos expériences ! Envoyez un email à Ana van Innis, Quality & Safety Officer, analuisa.vaninnis@paqs.be.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.