Dispositifs médicaux au bloc opératoire

Le 20 janvier, après une consultation avec son patient, le Dr. Blue décide de programmer une intervention chirurgicale pour celui-ci. Elle se déroulera le 30 janvier. Le Dr. Blue contacte la pharmacie et l’infirmière chef du bloc opératoire afin de vérifier la disponibilité du matériel stérile nécessaire. La pharmacienne procède à la réservation de celui-ci auprès des fabricants concernés. Le 30 janvier, le patient est accueilli au bloc opératoire pour son intervention. Le Dr. Blue initie l’opération mais, au milieu de la procédure, constate qu’il manque une partie du matériel demandé. À la suite de la lecture de cet évènement indésirable, deux points d’analyse peuvent être mis en avant : l’importance de l’organisation du travail et des relations entre les différents acteurs du bloc opératoire et l’importance de l’implémentation de la check-list de l’OMS.

Date de parution : 06/2018

Thème : Dispositifs médicaux

Mots clés : Bloc opératoire, Procédure, Organisation, Check-list

Cette histoire vous interpelle ? Alors partagez avec nous vos expériences ! Envoyez un email à Ana van Innis, Quality & Safety Officer, analuisa.vaninnis@paqs.be.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.