Dénutrition en milieu hospitalier, un risque sous-estimé

Une femme de 52 ans, présentant des troubles bipolaires et une addiction à l’alcool, est hospitalisée pour une pneumopathie d’inhalation associée à un empyème pleural et une coagulopathie. Dix jours après l’admission, la patiente est soumise à une chirurgie thoracique pour décortication pleurale. Les quatre jours qui suivent l’intervention, aucun type de régime n'est prescrit pour la patiente et celle-ci reçoit la perfusion de maintenance. Au bout de cinq jours, la patiente finit par manifester sa faim et ce n’est qu’à ce moment que l’équipe réalise qu’elle n’a reçu aucun repas. La dénutrition est très fréquente chez les patients hospitalisés mais souvent mal diagnostiquée et sous-estimée. Plusieurs solutions ont été proposées dans la littérature afin de gérer cette problématique.

Date de parution : 03/2020

Thème : Dénutrition

Mots clés : Dénutrition, Nutrition, Multidisciplinarité

Cette histoire vous interpelle ? Alors partagez avec nous vos expériences ! Envoyez un email à Ana van Innis, Quality & Safety Officer, analuisa.vaninnis@paqs.be.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.